Au tout début...

Publié le par Pierre-Louis

Blog protégé

L'idée de ce conte m'est venue dans ce beau manoir au milieu de la Bretagne profonde.

ManoirSépia2Diapo

 

J'étais assis au milieu de ces vieilles pierres, regardant les poules picorer le bon grain, quand soudain j'aperçu un petit oiseau de rien du tout qui faisait de drôles de cabrioles.
Je me souviens très bien, j’étais seul et ce petit oiseau n’avait pas l’air de se soucier de ma présence. Il jouait.
Et quel jeu !
J’ai mis un certain temps avant de prendre conscience du spectacle qui s’offrait à moi. L'oiseau volait en faisant de grands cercles tout autour de la basse-cour. Rien d’extraordinaire à cela, sauf qu'il tenait une plume dans son bec.
Quoi de spécial ? me direz-vous.
Eh bien ma foi, quand je l’ai vu lâcher sa plume d’une hauteur d’homme et voler à fendre ses ailes pour réaliser un grand cercle, le plus grand possible, dans l’enceinte de la basse-cour, j’ai compris que l'oiseau avait inventé un jeu incroyable.
Quel jeu ? me demanderez-vous ?
Celui de faire la plus grande boucle possible et de rattraper la plume avant qu’elle ne touche le sol.
Incroyable, non ?
Je l’ai regardé pendant un long moment. Il ne se lassait pas de lâcher sa plume, réaliser son grand cercle, rattraper la plume, et ainsi de suite, en prenant soin d’augmenter le diamètre de ses figures à chaque fois.
Ce petit oiseau s’amusait à battre ses propres records.
Je me suis demandé si ce manoir n’avait pas quelque chose de magique ou si plus simplement l’être humain n’était pas un peu trop pédant pour se croire seul au monde capable d’inventer de tels amusements.
De là est venue l’idée de la Rémige bleue.

 

 

Publié dans Conversations

Commenter cet article

Annie la marmotte 15/06/2016 01:43

......en voilà une bonne nouvelle

Pierre-Louis Daviken 15/06/2016 09:39

Merci Annie !

Rebecca G. 09/06/2016 18:01

Ravie de découvrir votre blog! Je vais prendre le temps de lire vos articles. Simple suggestion: vous devriez écrire quelques mots sur vous et sur votre parcours afin que l'on puisse mieux vous connaître. Quand je suis arrivée sur votre page d'accueil, c'est ce que j'ai cherché en premier, et j'ai été bien déçue de n'avoir rien trouvé... Le manoir est très beau et le jeu de cet oiseau assez incroyable, en effet!!! A bientôt! :)

Pierre-Louis Daviken 26/06/2016 10:17

Merci Rebecca. J'ai surtout d'une longue lune de miel, très longue, car cette mariée là ne sera jamais trop belle, elle est plutôt de noir vécu.

Rebecca G. 26/06/2016 01:01

Je note ce livre. Je vais essayer de me le procurer... Bonne et belle "lune de miel"...

Pierre-Louis Daviken 22/06/2016 09:45

Je me demandais s'il fallait que je parle de moi. Si j'écris une histoire divertissante, ce n'est pas pour me plaindre. Mais, bon, parfois j'ai envie d'en parler. Je viens de télécharger le livre de Monsieur Cavanna, La Lune de Miel. J'ai lu quelques extraits et je m'y reconnais furieusement, lui l'appelait "l'infâme salope", c'est à peu près ça. Pour l'instant je profite encore de ma lune de miel à moi, pourvu que ça dure...

Rebecca G. 20/06/2016 22:54

Oui, je viens de la lire. Elle est très belle et bouleversante. Je me suis abonnée.
A bientôt! :)

Pierre-Louis Daviken 20/06/2016 13:56

C'est fait. Menu qui suis-je ?

Solange 02/06/2016 02:27

Il me semble que vous avez déjà eu un blogue de ce nom, est-ce que je me trompe?

Pierre-Louis Daviken 06/06/2016 11:03

Bonjour Solange.
Oui, ta mémoire est bonne.
Mon roman, et peut-être ma façon d'écrire, ont un peu mûris depuis.
Le but de ce blog est de partager maintenant quelques extraits de la réécriture de la Rémige bleue (qui est bien avancée).